Nous nous sommes récemment rendus à Tahiti avec avec l’équipe de magazine Tiny Atlas Quarterly et plusieurs photographes de talent : Ja Soon Kim, Dan TomTyson Wheatley, Michael Goetze and Jampal Williamson de Salty Wings, ainsi que Tasha Van Zandt. Au cours de ce voyage d’une semaine, ils ont exploré et photographié des endroits reculés de la Polynésie française pour Fotolia by Adobe.

En plus d’être un groupe de voyageurs aguerris, chacun des photographes dispose de sa propre approche et de son propre style pour créer des images uniques. Si leurs voyages vous inspirent pour partir vous aussi, lisez leurs conseils pour tirer le meilleur parti de vos expéditions aux quatre coins du monde.

L’organisation est la clé

L’ancienne Directrice Créative devenue peintre et professeur de yoga Ja Soon Kim est connue pour ses photos flat lay organiques. Pas vraiment surprenant que ses meilleurs conseils pour la photographie portent sur l’organisation. « Organisez bien tous vos objets, jusqu’au capuchon de votre objectif et au nettoyant », conseille-t-elle. « Vous pourrez ainsi vous concentrer pleinement sur votre créativité au lieu de vous occuper de votre équipement ».

Tirez parti de vos centres d’intérêt

En photographie, les compétences les plus utiles et les plus pratiques viennent souvent d’autres loisirs et centres d’intérêt que vous pouvez avoir. Michael Goetze, la moitié du duo de photographes spécialistes de vues aériennes et de photos de l’océan Salty Wings, est un passionné de surf et, en tant que tel, il accorde une grande attention aux conditions météorologiques et à l’état de la mer. Il a bien compris que sa connaissance de l’eau était la plus importante des compétences qu’il pouvait apporter à la photographie. « Lorsque les conditions sont bonnes pour le surf, c’est généralement lorsque l’océan est plus attrayant », explique Michael, « lorsque les vents soufflent au large, que les eaux sont miroitantes et reflètent bien la lumière ». Aviez-vous lu notre article pour vous lancer dans la photo aérienne avec un drone ?

Dites juste oui

Lorsque l’on voyage, l’une des plus grandes récompenses est de vivre une expérience nouvelle et inattendue qui vous fait sortir de votre zone de confort. Le San-Franciscain et photographe voyageur Dan Tom ne manque jamais une occasion pendant ces voyages. Dan se rappelle d’un de ses voyages en Amérique du Sud : « J’ai économisé de l’argent, j’ai démissionné et j’ai réservé un aller simple pour le Pérou ».

Même s’il ne parlait pas un mot d’espagnol et qu’il n’avait aucun programme au-delà des trois premiers jours dans une auberge, il a voyagé en Amérique du Sud pendant quatre mois, il s’est rendu au Pérou, en Bolivie, en Argentine et au Chili. « J’ai pris le bus dans des villes dont je n’avais jamais entendu parler ni prévu de visiter, et je devais trouver un endroit où dormir une fois sur place », dit-il. Si un tel programme peut en stresser certains, Dan nous rassure en nous expliquant que cette adaptabilité et cette flexibilité se développent avec le temps, et que c’est grâce à cela qu’il est aujourd’hui un voyageur beaucoup plus confiant.

Sortez des sentiers battus

Parfois, lorsque vous voyagez, vous tombez dans le piège de la chasse aux trophées, passant d’un lieu célèbre à un autre. Bien sûr, si ces sites et monuments sont connus c’est pour de bonnes raisons, mais rester curieux s’avère toujours payant. « Ces endroits sont magnifiques et sont photographiés pour de bonnes raisons, mais ne vous arrêtez pas là – promenez-vous dans les rues, explorez de nouveaux lieux, cherchez de nouveaux angles et prenez de nouvelles images étonnantes », conseille Tyson.

Soyez attentif et conscient

Pour la réalisatrice de documentaires Tasha Van Zandt, le voyage offre l’opportunité d’être conscient et de vivre de nouvelles expériences, de découvrir de nouveaux environnements et cultures. En tant qu’écologiste, elle est sensible à l’impact qu’elle a sur les lieux qu’elle visite. Tasha souligne l’importance d’être présent et conscient non seulement lorsque l’on est derrière la caméra, mais également au quotidien : « Lorsque vous vivez le moment, vous allez travailler de votre mieux parce que vous êtes présent et pleinement conscient de votre environnement, des personnes et des endroits qui vous entourent ».