Notre contributeur à l’honneur ce mois-ci est l’illustratrice Natalia Hubbert, qui vit à Houston. Nous l’avons interrogée sur son parcours créatif et son expérience acquise dans les banques d’images. Elle partage ici ses cinq meilleures astuces pour débuter et réussir dans le monde compétitif de l’illustration.

Une offre créative mais commerciale

Il faut tout à la fois faire preuve de créativité et concevoir des images qui gardent une valeur commerciale. Mettez à profit votre vision pour rendre vos créations originales et uniques, mais n’allez pas trop loin pour leur conserver un bon potentiel commercial.

Collections et séries = plus de ventes

Créez des collections et des séries. Il peut s’agir des signes du Zodiaque, du petit-déjeuner ou de tout autre repas, d’une série sur les épices ou d’une collection de chaussures. Si un client apprécie et achète l’un des éléments de la collection, il y a de fortes chances pour qu’il acquière aussi la licence des autres images.

Un contenu personnalisable

Assurez-vous que vos images vectorielles soient personnalisables et que vos illustrations soient pratiques à découper. Cela implique un fond blanc ou transparent, qui facilitera non seulement le travail de l’acheteur, mais aussi le vôtre pour une utilisation ultérieure.

 La variété met du piment dans la vie

Les banques d’images regorgent de beaux visuels bien réalisés. On y trouve une grande variété de contenus pour satisfaire tous les goûts, du plus kitsch au plus élégant. J’essaie de vendre un peu de tout, car chaque style peut trouver acheteur.

 Travailler dur et rester fidèle à sa vision

Faites du bon travail. Soit en collant aux dernières tendances, soit en restant chic et indémodable. Libre à vous, selon vos aspirations. À la fin de la journée, vous verrez bien ce qu’il en ressort. Plus vous passerez de temps à apprendre et à vous perfectionner, plus vous aurez de chances de vous améliorer et de vendre.

Découvrez le parcours professionnel et l’univers créatif de Natalia dans cette interview.