Créatives, intelligentes et durables, telles seront les villes du futur. Des villes qui intègrent des composantes technologiques en utilisant l’infini potentiel des smartphones et qui facilitent un dialogue interactif directement avec les gens.

Des villes vertes, astucieuses dans la consommation des ressources, qui recyclent et qui encouragent les politiques de prise de conscience des personnes qui les habitent. Des villes qui offrent des services pour tous, un système efficace de transports publics, des espaces ouverts et des infrastructures pour les enfants et les personnes âgées, et du temps libre. Des villes où la culture et le sport créent des opportunités d’activités communes et favorisent le vivre ensemble.

picking beets in urban communal garden

People having fun in a mirror fountain in Bordeaux, FranceLes définitions des villes qui regardent vers l’avenir se multiplient : ville intelligente, ville 2.0, ville créative, etc. Toutes ces mutations vont se répercuter dans la représentation de la ville et nécessitent d’être illustrées. C’est pour cela que Fotolia by Adobe encourage les photographes, illustrateurs et vidéastes à proposer des images qui reflètent la ville de demain : immeubles en copropriété et jardins urbains, aux fermes verticales, véhicules électriques qui se rechargent grâce à l’énergie produite à domicile, transformation des espaces abandonnés et désaffectés ou encore émergence d’espaces informels pour tester les initiatives de co-working.

traffic light for bikes

On se souviendra de l’été 2016 comme celui de Pokémon Go – l’application qui a fait fureur auprès des enfants et des adultes en créant une sorte de monde parallèle. Le jeu a été une révélation pour qui a suffisamment d’imagination pour entrevoir les opportunités offertes par la géolocalisation : que ce soit pour les études, des idées de business, ou le développement de projets liés à l’organisation et à la vie urbaine.

Creating Tablet Applications

De nombreuses initiatives existent déjà qui allient les idées d’« intelligence » et de « vert » comme le prouvent la ville d’Amsterdam, aux Pays-Bas. Là-bas, un système récompensant le respect de  l’environnement a été mis en place : lorsque la pollution diminue, la lumière verte d’un appareil accroché aux arbres appelé “TreeWifi” s’allume, et un routeur associé à l’appareil fournit le Wi-Fi aux passants.

Merci à Paola Pierotti, PPAN