Tranquille, stérile, brillant, froid, serein, pur, propre. Le blanc se prête à tous les contextes : il s’accorde avec toutes les couleurs et est une bonne base pour faire ressortir d’autres couleurs, bien qu’il n’en soit pas vraiment une lui-même. D’un point de vue optique, il est en effet la synthèse chromatique de toutes les longueurs d’onde visibles (couleurs).

Cela explique sans doute l’un des sens qu’on lui donne : l’unité et l’équilibre. Son étymologie, du germanique blank qui signifiait « brillant, clair, sans tache » ou « nu », le lie aussi à la pureté, à l’innocence. En Occident, antithèse du noir, il symbolise la paix, dans une certaine mesure aussi la perfection ainsi que le divin et l’immortalité.
Dans d’autres cultures, en Chine et en Afrique par exemple, il est cependant associé au deuil et à la mort.

Par son exclusion des couleurs, il est enfin associé à la perte, à la vieillesse, à l’angoisse (la fameuse page blanche) et à la terreur (le teint blanc, livide).

Idéal en graphisme pour créer des visuels accrocheurs et pour représenter la modernité et l’intemporalité en design, il ne faut toutefois pas en abuser, car il peut se révéler “vide” et fade lorsqu’il est trop présent.

Découvrez quelques-unes de nos récentes images préférées :

Wet cat roses flower wedding valentine backgroundWhite wash staircases on Santorini Island, Greece. The view toward Caldera sea with cruise ship awaiting.Portrait of shar-pei dog with butterfly on noseclose up face of new zealand merino sheep in farmwoman holding white balloons on seaside

black woman have a milk bath

Young tattooed woman wearing blank sleeveless t-shirt Typical Rural Icelandic Church under a blue summer sky