La dernière annonce de la firme de Mountain View repousse les limites de l’interopérabilité et de la mobilité, puisqu’elle vise à permettre de lancer une impression quels que soient l’endroit où l’on se trouve, celui où l’imprimante se trouve et le terminal utilisé.

Ce service, encore en cours de développement, a pour objectif de permettre à chaque utilisateur de lancer une impression à distance non seulement quel que soit son terminal (ordinateur, téléphone mobile, tablette multimédia, netbook…), mais aussi et surtout, sur n’importe quelle imprimante de destination, en évacuant toute question liée aux pilotes de l’imprimante.
Cette opération se fera via l’utilisation d’un proxy, qui sera progressivement intégré au navigateur Chrome.
Bien sûr, le service est prévu pour être aussi compatible avec le prochain système d’exploitation Google Chrome OS, qui surfera au maximum avec les possibilités du cloud computing. Mais les bénéfices attendus pour les utilisateurs, en termes de travail et de collaboration à distance, sont potentiellement énormes.
Google affirme avoir publié l’information et la documentation relatives au projet volontairement précocement, afin que les fabricants d’imprimantes puissent rendre leurs produits compatibles avec le système.