Lexmark innove et tente à nouveau de se démarquer de ses concurrents en proposant un nouveau type d’imprimante photo : la P450. Celle-ci est en effet capable de graver des CD, et donc, d’archiver directement ses photos sans passer par un ordinateur ou un graveur externe : c’est un nouveau cap qui vient d’être franchi dans l’autonomie de l’imprimante.

La P450 est une imprimante photo 10 x 15 taillée pour le partage. Avec des moyens de connexion aussi nombreux que variés, cette imprimante risque de relayer l’ordinateur au rang d’accessoire photo. Qu’il s’agisse de l’acquisition des photos, de leur visualisation ou de leur sauvegarde, tout est fait pour avoir le choix.
Ainsi, l’acquisition peut se faire depuis le lecteur CD, un appareil Bluetooth, un appareil compatible PictBridge ou encore depuis un périphérique muni d’un port USB. Le plus dur restera de choisir.
La visualisation des photos quant à elle, est possible sur un écran de télévision ou directement sur l’écran LCD 2,4 ‘’ de l’imprimante, opération qui permet notamment de retoucher les photos (rotation, recadrage, correction des yeux rouges…).
Mais la véritable innovation est sans conteste la possibilité de graver ses photos sur CD. Le graveur intégré permet en effet de se passer de l’ordinateur pour l’archivage des photos ce qui laisse espérer un gain substantiel de temps dans cette opération. C’était simple, mais il fallait y penser. Quelle sera donc la prochaine étape dans ce domaine ?
L’imprimante qui envoie des MMS ?
L’imprimante qui lit les mp3 et les divX ?
L’imprimante qui permet de surfer sur Internet ?
Affaire à suivre…
La Lexmark P450 devrait être commercialisée au mois d’octobre prochain à un prix avoisinant 200 $. Le constructeur prévoit que les consommables permettront un coût de 0,29 $ la photo.